Travailler Avec Bébé Quand On Est En Profession Libérale Depuis Chez Soi

L’Époux et moi sommes tous les deux en profession libérale à notre domicile et nous avons fait le choix de garder la descendance avec nous.

Au quotidien la plupart des tâches de mon travail sont (à peu près) compatibles avec un bébé de 11 mois mais mon dieu que cela me ralentit ! Je ne peux pas vraiment sécuriser les pièces où je travaille donc je dois constamment garder un oeil sur la descendance. Tout en travaillant. Dur.

A49E50C3-134C-4ACD-A942-BDC9FE24F83B

La descendance est en motricité libre et cela nous tient à coeur à l’Époux et à moi. Par contre nous sommes bien conscients qu’avec un parc notre travail serait nettement plus simple à gérer. Tant pis. Par contre pour l’allaitement c’est le top du top, la descendance tétant dès qu’elle le souhaite directement au sein.

Je la porte quotidiennement en dorsal ce qui a l’avantage de me libérer mes deux mains. Parfois je suis tellement absorbée dans ma tâche que j’oublie sa présence jusqu’à que j’entende un *poc* suivi de pleurs : et oui, en me penchant contre un mur ou pour trifouiller dans un meuble sa tête cogne. #mèreindigne

Parfois je dois me sortir du lit dans la soirée alors que la descendance dort paisiblement à mes côtés pour travailler tranquille une demi heure, une heure, voir plus.

Parfois je dois écourter ou retarder une sieste, un repas pour l’embarquer sous mon bras parce que le devoir m’appelle. La descendance s’adapte facilement mais parfois je culpabilise car j’ai l’impression de bousculer son train train.

A90B4134-D8B0-45A0-B87B-2B799471803D

Nous gagnons moins d’argent avec la descendance avec nous c’est évident mais cela n’est pas catastrophique non plus. La clientèle reste satisfaite dans l’ensemble, surtout lorsqu’elle a le privilège de rencontrer la 8ème merveille du monde la descendance. Il y a comme d’habitude des pinailleurs (pour être polie) mais c’était déjà le cas avant.

Nous pourrions aussi la faire garder, la garderie la plus proche ayant de la place (j’habite à la campagne, ai je besoin de le préciser). Mais pour cela encore faudrait il que j’accepte la séparation !

C26CF157-9446-4BCA-838C-6DBEBE826112

L’avantage de travailler en libéral c’est que tu choisis quand tu travailles, l’heure à laquelle tu commences et tu termines… Bref, c’est toi le patron ! Par contre si tu ne travailles pas (pas assez, ou pas assez bien) tu ne gagnes pas d’argent. Rien. Que dalle. Mais le RSI t’enverra quand même tous les 3 mois son appel à la cotisation.

Nous avons repris le travail la descendance avait… 1 mois. Oui, tu as bien lu, 1 mois. Pourquoi ? Parce que nous avions des clients. Et puis soyons honnête nous avions besoin d’une rentrée d’argent : aucun de nous deux ne perçoit l’assurance d’un salaire à la fin du mois !

—-

Et toi comment s’est passé ton retour au travail ? Es tu salarié ou en libéral comme moi ? Raconte moi tout dans les commentaires !

Publicités

6 commentaires sur “Travailler Avec Bébé Quand On Est En Profession Libérale Depuis Chez Soi

  1. Merci pour ton commentaire ☀️ !
    Tu as trouvé une super crèche pour ta fille, c’est rassurant 🤗 !
    Pour quand est donc prévu le petit frère ou la petite soeur… ?
    Nous avions une place à la crèche dès les 4 mois de notre fille mais nous avons refusé 😛. Ce mode de fonctionnement est parfois usant (j’avoue 🙈) car j’ai la responsabilité de devoir bien faire mon travail PLUS celle de m’occuper de ma fille.
    En contre partie je vois tous ces progrès, je l’allaite au sein, nous prenons tous nos repas ensemble… Pour l’instant cela fonctionne 😉.

    J'aime

  2. Je suis aussi libérale mais profession paramédicale donc en cabinet. J’ai repris aux 2 mois et demi de ma fille (car pas de salaire, et petits patients qui m’attendaient car pas trouvé de remplaçant !). J’ai repris à mi-temps et mon mari (salarié) a pris un congé parental (pratique !). Là, on attend le 2e bébé, et je pense qu’on va refaire la même chose. J’imaginais qu’une fois maman, je me rêverais mère au foyer, mais pas du tout. J’aime trop mon travail pour ça (et pourtant je suis folle amoureuse de ma fille hein). Mais comme je décide de mes horaires et que la crèche de ma fille est top (accepte les couches lavables, le lait tiré, pratique la motricité libre, fait des repas bio…) j’y trouve mon compte et j’ai le sentiment de bien profiter de ma fille (je fais des petites journées). Mais j’avoue qu’être en libéral et travailler chez soi et profiter de son enfant H24, ça doit être sympa !

    Aimé par 1 personne

  3. Et c’est difficile de prévoir à l’avance c’est bien vrai ! Certaines mamans adorent rester à la maison avec bébé, pour d’autres le poids de la solitude est trop grand… Chaque cas est différent 😉. Est ce que tu as prise ta décision ou pas encore ?
    Mon rêve ce serait d’être maman au foyer et m’occuper uniquement de l’intendance de la maison et du ou des enfants ! Avant de devenir maman cela me semblait pourtant ennuyeux…

    J'aime

  4. Faire reculer le droit des femmes, pfff 😧. Personellement je suis libérale, j’aime vivre dans une société qui offre des choix comme par exemple celui d’avorter ou celui de prendre un congé parental. Donc je suis entièrement d’accord avec ton ressenti 😉. Tu aurais été malheureuse dans ton congé parental, donc quel intérêt pour tes jumeaux 🤔 ?
    Merci pour ton commentaire et ta fidèle présence sur ce blog ☀️ !

    J'aime

  5. Félicitation pour l’organisation. C’est vrai qu’en libérale, souvent la reprise du travail se fait avant, tout simplement du à la perte de salaire.

    En tant que salariée, je me demande si je vais prolonger ou pas mon congés. Accouchant (normalement) fin aout, ma société me demandant de poser mes 3 semaines de conges à la suite de mon conges mater, cela ne fait reprendre fin novembre. On se pose la question de me faire poser qq semaine de sans solde avant les conges de Noel, afin de demander une place en crèche début Janvier …

    Mais tout me stresse, car jeme dis que plus je reste avec mon bébé, plus j’aurai du mal a le lacher. Et d’un autre coté, j’aime tellement mon boulot que j’ai vraiment peur que le temps soit long en mode « isolement et babillage »…

    L’avenir nous le dira…

    Aimé par 1 personne

  6. J’ai repris le travail à peine 2 mois et demi après la naissances des jumeaux. Pourtant je suis fonctionnaire, donc un congés payé garanti. Mais j’avais envie et besoin de voir autre chose que les quatre murs de la maison. Mais qu’est ce que j’aurai apprécié de pouvoir les emmener avec moi ! Le meilleur des deux: le côté émulation intellectuelle du boulot et un œil sur les petits, le tout sans souffrir de l’isolement social. J’ai pu adapter mes horaires pendant cette période et je travaillais à temps partiel.

    J’ai eu beaucoup de regards réprobateurs quand j’ai pris cette décision. Notamment en me disant que je faisais reculer le droit des femmes. C’est bête. Je pense que le droit des femmes c’est justement de s’affranchir des dogmes et de pouvoir faire ce qu’on souhaite personnellement.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s